L'ecriture créative en classe de FLE

L’écriture créative en classe de français langue étrangère

 

Introduction

 

En chaque personne sommeille un écrivain.

Voici le fondement d'une approche pédagogique de l'écrit centrée sur le« plaisir d'écrire ». Seulement, il faut réveiller l’écrivain-apprenti et lui faire découvrir que la rédaction de textes est à sa portée, même en langue étrangère. C'est la tâche du maître qui guidera l'apprenant sur le chemin de la réussite!

Comment s'y prendre pour aider les apprenants à développer leur compétence d'expression écrite? Quelques principes simples sont à la base de l'approche pédagogique que nous proposons.

  1. L'expression écrite sera abordée dans la perspective d'une approche communicative qui privilégie l'interaction. Les apprenants travailleront dans l'esprit de l'atelier d'écriture, lieu d'apprentissage et de partage d'expériences réelles ou imaginaires qu'ils construiront avec les connaissances et les moyens linguistiques dont ils disposent.
  2. Les activités d'expression écrite ne seront pas isolées mais elles seront précédées (ou suivies) d'autres activités d'expression orale, de lecture et de compréhension orale qui permettront de créer le contexte nécessaire à réaliser la tâche (on écrit toujours pour un lecteur-soi-même ou autrui) et à générer les idées.

 L'ensemble des activités visent à mobiliser et développer les connaissances linguistiques, sociolinguistiques, discursives (du fonctionnement des textes), référentielles (du monde) et socioculturelles. Elles permettent de réaliser des objectifs pédagogiques divers: objectifs fonctionnels, travail grammatical et lexical, maîtrise du registre de langue, connaissance du fonctionnement des textes et connaissance des cultures et des sociétés.

  1. Pour déclencher la production, nous utiliserons souvent un support tangible auditif ou visuel: un extrait de film, une image, un clip vidéo, un texte littéraire, une série de mots ou de phrases, un air de musique ou une odeur. De cette façon, nous ferons appel à tous les sens de l'apprenant et nous lui donnerons plus de chances d'accéder à son imaginaire.
  2. Les supports pédagogiques utilisés seront authentiques. Ils permettront à l'apprenant d'entrer en contact avec la culture littéraire et artistique en langue française et avec le monde tout entier qui entrera ainsi dans la classe.
  3. Les apprenants s'entraideront dans la phase de relecture et de correction de leurs textes. Le processus d'apprentissage se trouvera stimulé par l'interaction et le dialogue.
  4. L’enseignant laissera le plus possible de temps de parole et de travail aux apprenants. Il se limitera à mettre en route le processus et fonctionnera ensuite comme personne ressource à la disposition de l'apprenant. Il interviendra quand celui-ci le lui demandera.
  5. Les apprenants travailleront souvent de façon autonome (individuellement ou en groupes). Ils apprendront à trouver l'information dont ils ont besoin en consultant le dictionnaire, l'internet, une grammaire, l’enseignant, leurs compagnons de classe, etc.
  6. Que le texte soit rédigé individuellement ou groupes, il fera toujours l'objet d'une mise en commun collective sous forme de lecture à haute voix, de composition d'un recueil de textes (illustré) ou d'affiches apposées aux murs de la classe. De cette façon, le résultat de la création sera issu d'un effort collectif ce qui motivera davantage les apprenants. Chacun apporte sa pierre à l'édifice et contribue au projet dans la mesure de ses possibilités. Chaque individu sera mis en valeur par la réussite collective.

Comment générer des activités?

 

Les activités qui suivent dans ce dossier ne sont que quelques exemples d'une série infinie d’exercices possibles. Avec un minimum d'imagination, chaque enseignant est en mesure d'inventer les activités adaptées à sa classe.

Les caractéristiques d'une activité résultent de la combinatoire de plusieurs éléments parmi lesquels le maître opérera un choix.

  1. Le support de travail servant de déclencheur de l'activité: texte littéraire, chanson, extrait de film, clip vidéo, photo, peinture, poème, etc.
  2. Le type d'activité: reconstruire un texte décomposé, le reformuler ou produire un tout nouveau texte avec une contrainte ou non (par exemple: écrire en utilisant un certain nombre de mots obligatoires).
  3. Le genre de texte produit: poème, récit, lettre, télégramme, dialogue, interview, affiche publicitaire, histoire, roman, nouvelle, conte, critique de film, etc.
  4. La forme de regroupement des élèves pendant l'activité: travailleront-ils seuls ou en petits groupes?
  5. Les objectifs pédagogiques visés:

·         objectifs linguistiques fonctionnels (p.ex. donner un conseil, décrire un personnage, exprimer ses sentiments)

·         objectifs linguistiques grammaticaux, lexicaux

·         objectifs discursifs (connaître le fonctionnement des types de textes)

·         objectifs socioculturels (connaître le mode de vie et la culture d'un autre pays)

·         objectifs socio-affectifs.

Dans cette fiche pédagogique, nous vous proposons quelques idées d'activités d'écriture créative que nous avons organisées selon le genre de texte à produire. Nous espérons qu'elles vous inspireront pour en produire des centaines d'autres.

 

I.            Pour écrire un récit ou une histoire

 

       « Ce qui s'est passé avant et ce qui s'est passé après »

Niveau: intermédiaire.
Objectifs: créer un univers romanesque, écrire un histoire, utilisation des temps du passé et du futur, utilisation des connecteurs chronologiques (ensuite, après, et puis, alors,...)
Support: photo.

Déroulement

  1. L’enseignant montre une photo.                                                                                                     Alternative: Parmi différentes photos ; chaque groupe de deux élèves en choisit une. On peut  présenter une photo au tableau. Cela fait l'effet d'une affiche.
  2. En groupes de deux, les élèves créent une identité aux personnages et crée un univers romanesque en répondant aux questions: QUI?, QUOI?, OU?, QUAND?, COMMENT?, POURQUOI?
  3. Ensuite l'un d'eux écrit l'histoire de ce qui s'est passé avant et l'autre écrit l'histoire de ce qui s'est passé après le moment représenté sur la photo.
  4. Les apprenants s'échangent les textes et chacun relit le texte de son pair. Ils se font des commentaires sur la forme, les imprécisions, etc.
  5. Chaque élève retravaille sont texte.
  6. Les apprenants remettent leurs textes au maître qui les corrigera.
  7. L'un des prochains cours, les élèves font une lecture expressive de leurs textes.

II. Pour rédiger une carte postale

 

      Envoyer une carte postale pendant les vacances.


Niveau: intermédiaire.
Objectifs: lexique des pays et des vacances, écrire une carte postale à partir d'une amorce donnée.
Support: une carte postale  

Déroulement

  1. Remue-méninges concernant le lexique: Nommez les parties de la carte postale que vous connaissez.
    lisez chacune d'entre elles,
    (Le maître dresse un glossaire au tableau)

  2. Ecrivez une carte postale pour parler de vos vacances.
    Parlez, dans la lettre, de vos activités pendant vos vacances en faisant référence au pays, ville ou région où vous vous trouvez.
  3. Les élèves s'échangent leurs textes et chaque texte est lu à haute voix.
  4. Ensuite une lecture expressive.
  5. le maître distribue les données qui aident à rédiger une carte postale.

 

Voici quelques données qui vont t'aider à rédiger une carte postale.

 

1) La date :  

- Le jour du mois (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 9, 10, 11, 12, 13,14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31), le mois (janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre, novembre, décembre), +  l'année.

Exemple : le 7 août 2004 ,   (Attention ! N'oublie pas l'article le au début de la date).

 

2) La formule d'appel :

 

- Si tu écris à un garçon,  tu peux écrire Cher + le prénom de ce garçon

- Si tu  écris à une fille, tu peux écrire Chère + le prénom de cette fille.

- Si tu écris à plusieurs personnes (masculin) : Chers + les prénoms, les noms

- Si tu écris à plusieurs personnes (féminin) : Chères + les prénoms, les noms

Exemple : Cher Claude, / chère Christine, Chers cousins,  / Chères Bernadette et Amélie,

(Attention ! N'oublie pas la virgule après le prénom).

 

3) Est-ce que tu veux préciser l'endroit où tu es ?

Voici quelques données intéressantes.

a) Les pays :

- Je suis                                                                   - Je suis

   en France                                                                  au Portugal

   en Italie                                                                    au Brésil

   en Tunisie                       mais                                   au Maroc

   en Belgique                                                               au Canada

  

  b) Les villes ou les villages :

- Je suis

   à Paris                à Constantine        à Alger               à Rome

   à Bejaia              à Ghardaïa            à Oran                à Tamanrasset

 

c) La nature :

- Je suis dans le Djurdjura                          - Je suis à la campagne    

             dans les Aurès                             -  Je suis en Kabylie

             dans les Hauts plateaux                - Je suis à la plage

                                                               - Je suis au Sahara

 

 

 

 

 

 

4) Est-ce que tu veux raconter des évènements au passé, au présent ou bien au futur ?

 

Pour bien préciser à quel moment ont eu lieu les événements que tu racontes, tu devras utiliser des marqueurs temporels et des verbes conjugués correctement.

 

a) Les marqueurs temporels :

 

- Passé

   Hier                              Il y a deux jours

   Hier soir                       La semaine dernière

 

- Présent

   Aujourd'hui                    Maintenant



08/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1335 autres membres